Quels types de travaux énergétiques sont les plus intéressants à réaliser ? 

Entreprendre des travaux au sein de son domicile ou de son entreprise vous permet de réaliser durablement des économies d’énergie, et donc dépenser moins d’argent inutilement. Ces démarches sont d’autant plus intéressantes que le gouvernement ne cesse de les encourager à coups d’aides financières et de privilèges, dans un souci de transition écologique. Vous avez donc toutes les raisons de vous lancer là-dessus et de réaliser des travaux énergétiques. Mais ces derniers sont divers et variés et vous ne pourrez pas tous les faire, ce serait même contre-productif. Mais alors, quels sont les meilleurs travaux énergétiques qui permettent de réaliser des économies ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir au sein de l’article présent. 

L’isolation des combles, l’un des premiers travaux énergétiques à effectuer

Il s’agit très certainement du type de travail de rénovation le plus connu et sollicité par les français. Et pour cause, on estime que plus de 30% des déperditions d’énergie au sein d’une maison sont dus à des défauts d’isolation au sein de la toiture. Notez que ces combles ne sont pas nécessairement perdus, mais peuvent également être aménagables. Il y a donc fort à parier que votre maison souffre d’un défaut d’isolation à ce niveau.

Vous avez par conséquent tout intérêt à commencer par les travaux d’isolation des combles pour optimiser la performance énergétique de votre domicile, avant même de penser aux autres travaux. 

travaux energetiques à réaliser

Le poêle à bois 

Le système de chauffage d’une maison est important lorsqu’il est question de performance énergétique. Le poêle à bois est une alternative intéressante aux chaudières classiques, et s’impose peu à peu comme un retour aux sources au sein du pays. Il s’agit clairement de l’un des meilleurs moyens d’économiser de l’énergie. Les performances thermiques sont au rendez-vous, et l’investissement est plus que rentable à terme. Le poêle à bois est connu comme étant un dispositif relativement cher à installer. Mais compte tenu des offres de l’État en matière de défiscalisation des travaux de rénovation, il est désormais possible d’en obtenir pour des prix abordables. 

A lire aussi :  Achat de maison : les points essentiels à vérifier avant d'acheter un bien

Les poêles à bois sont à présent disponibles à partir de 3 000 euros environ, avec des prix capables d’aller au-delà des 6 000 euros, si vous optez pour des poêles à bois sophistiqués et qualitatifs. 

Quoi qu’il en soit, le poêle à bois est un excellent moyen d’améliorer ses performances énergétiques, notamment sur le plan thermique et en hiver. Les aides financières proposées dans le cas du poêle à bois sont nombreuses, et l’on peut citer en exemple les suivantes : la réduction du taux de TVA de 5,5% le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou encore l’éco-prêt à taux nul et bien d’autres.

L’isolation des murs 

En termes d’isolation, il n’y a pas que des combles dont il faut s’occuper, loin de là. Les murs sont responsables de 20% des déperditions de chaleur, si l’on en croit les chiffres. C’est pour cette raison que leur isolation constitue 10% des travaux de rénovation énergétique réalisés en France. 

Il faut toutefois garder à l’esprit que les travaux d’isolation des murs sont assez coûteux. Pour peu que votre logement ou maison soit ancien, le prix est encore à revoir à la hausse. Mais là encore, vous pouvez bénéficier d’aides financières en contribuant à la transition écologique. A la tête de ces aides, vous disposez du crédit d’impôt pour la transition énergétique à hauteur de 30%, mais pas que. L’éco prêt à taux zéro est également disponible de même que les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat, si toutefois vous y êtes éligible.

L’isolation des fenêtres à considérer parmi les travaux énergétiques

Voilà des travaux bien moins coûteux que les précédents, mais qui n’en demeurent pas moins importants. Il va sans dire que les déperditions de chaleur par la fenêtre sont conséquentes. Plus précisément, ces dernières sont responsables d’environ 15% des déperditions au niveau de la maison en moyenne. Les faire rénover est donc très important dans un souci de performance énergétique. 

travaux energetiques

C’est surtout le cas dans les habitations relativement anciennes qui ne sont pas pourvues du double vitrage. Aujourd’hui, le double vitrage est devenu une norme dans la construction des bâtiments. Vous pouvez également opter pour l’option du triple vitrage, bien plus performant, que ce soit en isolation thermique ou sonore. 

A lire aussi :  Achat de maison : les points essentiels à vérifier avant d'acheter un bien

Chaudière à gaz à condensation 

En dernier lieu, parlant un peu du réchauffement de l’eau dans la maison. La majorité des chaudières utilisées dans les foyers français aujourd’hui sont trop énergivores. Le changement de chaudière représente environ 8% des travaux de rénovation énergétique réalisés dans le pays. Il est reconnu que la chaudière à gaz à condensation est capable de consommer jusqu’à 30% de moins que les chaudières classiques ! Ceci constitue une économie tout simplement énorme.  Le retour sur investissement est estimé ici à 5 ans, ce qui est tout de même rapide. 

Bien que peu coûteux, le remplacement de chaudière dispose d’aides financières, comme la prime énergie, le crédit d’impôt ou encore la réduction du taux de TVA à 5,5%.